« A lying, cheating, abusive monster – this plague was too good for him, a blessing on me. »

Par défaut

Nouvelle tête au blog, j’espère que ça vous plait ! J’ai voulu trouver un nouveau thème et celui-là était bien chouette j’ai trouvé ; niveau fond j’ai fait au plus simple en vous imposant mes dessins :p J’espère quand même que ce n’est pas trop gerbatif (idéalement je devrais mettre les galeries de dessins à jour mais bon hein… restons simples)

 

Et sur ce parlons lecture, parce que hein, c’est encore et toujours le seul truc intéressant que j’ai à raconter x)

Histoire :

En 2067 une mystérieuse épidémie décime presque entièrement la population masculine. Miraculeusement épargnées les femmes remettent le monde debout, prennent le pouvoir et ré-organisent la société.

Kellen, 14 ans, fait partie de cette minorité masculine dont les choix de carrières sont extrêmement restreint et contrôlés.

 

Avis :

Une lecture très surprenante, j’ai vraiment du mal à le placer dans mes coup de coeur et pourtant j’ai pris beaucoup de plaisir à lire. Le personnage de Kellen y est pour beaucoup : il est agréablement neutre et ordinaire pour un jeune homme vivant dans un monde de femme. Il ne montre pas de supériorité particulière mais pas de soumission non plus. Il est un très bon équilibre !

L’autre grand intérêt du livre c’est ce monde de 2097 dépeint avec beaucoup de précision, tant sur la technologie que la politique et la vie quotidienne. On peut y relever autant les changements due au temps qui passe qu’à la passation de pouvoir aux femmes. Vraiment passionnant sur ce point <3

L’histoire est assez étrange en fait ; on réalise à la moitié du bouquin que ça a démarré sans démarrer. Je crois qu’on a tellement l’habitude de voir des héros et héroïnes sauver le monde entier qu’un trio partant à l’aventure pour ne s’occuper que de leur pomme et d’un tiers éventuel que ça perturbe x) Pourtant c’est ce qui se passe, et c’est ma foi très bien fait. Point de départ, péripéties et conclusion très ouverte sur ce qui se passera une fois la quatrième de couverture rabattue : c’est bien mené, bien raconté (sans casser des briques mais c’est peut-être aussi du fait de la traduction) et voilà.

Livre bien chouette !

Note en plus : chaque chapitre s’ouvre sur un épitaphe. Super idée et assez poignant pour certains.

Publicités

"

  1. Je suis en train de le lire, il me reste environ 70 pages. D’abord, comme tu me l’avais dit, il se lit étonnamment vite ! C’est peut-être du au fait que finalement, il n’a que 270 pages au grammage un peu plus élevé que la normale et que c’est écrit en un petit peu gros.. ^^
    L’histoire est originale, mais par contre je trouve (et là, je te contredis, oulàlà !) qu’il n’y a pas assez de détails. Il n’y a pas vraiment de description, ça reste toujours assez neutre : on parle des formes des bâtiments mais pas des couleurs ni de l’architecture, les personnages sont décrits assez sommairement, les paysages très peu évoqués. Et au niveau de l’intrigue, je trouve que ça manque de données, justement. La vie quotidienne est bien décrite, mais ça manque de précisions sur la façon dont les choses se sont mises en place, des données un peu scientifiques, un organigramme de la hiérarchie, etc.
    Bref, il se lit très bien,le concept est original, le personnage principal aussi, comme tu l’as dit, donc ça en fait un bon livre, mais pas merveilleux. Je suis un petit peu déçue je dois dire (mais ça s’est senti, j’en suis quasi sûre ^^)

    • Beh t’as tout à fait le droit de me contredire ! Je suis d’ailleurs plutôt d’accord avec ce que tu dis, c’était juste que pour moi ça faisait assez. A chacun ses exigences, et les tiennes n’ont à rougir de rien !
      Au final il m’avait fait passé un chouette moment mais c’était pas transcendant non plus ; résultat son format était bien ainsi : on s’attarde pas.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s