Alors je suis retourné dans ma chambre en me disant que si les gens étaient de la pluie, j’étais de la bruine et elle, un ouragan.

Par défaut

 

Histoire :

Miles Halter a seize ans et n’a pas l’impression d’avoir vécu. Assoiffé d’expériences, il décide de quitter le petit cocon familial pour partir loin, en Alabama au pensionnat de Culver Creek. Ce sera le lieu de tous les possibles. Et de toutes les premières fois. C’est là aussi, qu’il rencontre Alaska. La troublante, l’insaisissable et insoumise, drôle, intelligente et follement sexy, Alaska Young.

 

Avis :

Avec ce livre, John Green confirme sa capacité à se mettre dans la peau des adolescents. Alors OK, ce livre ne m’a pas émotionnellement tué comme » Nos étoiles contraires« . On quitte le domaine de la maladie pour s’orienter vers la recherche de soi. Désireux de vivre, Miles n’hésite pas à suivre son camarade de chambre, le Colonel, dans n’importe quelle blague ou bêtise. Il est aussi avide de plaire à la belle Alaska.

Qu’on rit ou qu’on s’offusque de leur comportement, le fait est que John Green nous entraîne sur les pas de la petite bande d’amis. Le rythme est soutenu, les dialogues s’enchaînent ; il n’y a pas de temps mort dans ce roman adolescent martelé par la chaleur de l’Alabama.

J’ai personnellement beaucoup aimé, pour ce naturel des personnages. Finalement, y’a pas mal de bouquins adolescent qui nous font un peu sourciller parce que les héros semblent trop adultes, trop… trop peu ados en fait. C’est pas facile d’avoir le juste milieu. Pas facile de concilier l’ado qu’on est (ou qu’on a été) et celui qui plaira dans un roman, d’avoir un personnage crédible même s’il se retrouve à vivre des trucs pas croyables. Mais John Green maitrise. Ça m’avait marqué dans Nos étoiles contraires et ça se confirme avec Qui es-tu Alaska ?

Ici pas de quêtes surréaliste, pas de chasse aux fantômes, pas de dangers fantastiques… Mais les cours, les premiers amours, la vie en communauté… la vie tout court.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s