Archives de Tag: Christelle Dabos

« Ophélie se plongea corps et âme dans le miroir. « 

Par défaut

Ce post est garanti sans spoilers !

 

Quand je me sens mal, j’ai généralement le besoin irrépressible de deux choses : m’accrocher à mes proches (genre littéralement, genre poignée de mains, présence ou mode glu pour les plus proches) et prendre le large. Métaphoriquement parlant.

Après ce weekend il me semble donc important de vous encourager à tromper l’obscurité en regardant Salut les geeks ou Reboot (de Davy) ou la chaîne youtube de Frenchball ou Cyprien, Norman, Antoine Daniel, le Joueur du Grenier… Bref des gens drôles qui font des trucs drôles mais pas que.

Mais il me semble aussi essentiel que ce post présent un Livre (avec un L majuscule, oui). Un Livre qui permette de s’évader, mais pas que, un Livre qui permette de sourire, mais pas que, un Livre qui fasse vibrer, mais pas que. Bref, une lecture entière, une bonne lecture. Qui fait du bien parce qu’on en a besoin, mais reste d’une qualité certaine.

Ces livres qui vous inquiètent et vous font verser une larme… Mais qui vous font DU BIEN.

Je fais toujours mes posts dans l’ordre chronologique de mes lectures. J’aurais pu tricher pour présenter le Livre (car toutes mes lectures, même appréciées, ne rentrent pas dans la case décrite ci-dessus) mais il se trouve qu’en fait, il est parfait.

Car il s’agit de la suite de la Passe-Miroir, les Disparus du Clairdelune, écrit par Christelle Dabos.

Ais-je besoin de développer ? Tout ce que j’ai dit plus haut me semble coller à ce récit. Plus mystérieux, sombre en prenant que le premier (était-ce possible ??), la Passe-Miroir sent bon une œuvre de Miyazaki, avec sa galerie de personnages digne de celle d’Harry Potter tout en sortant du lot.

Une œuvre entière, disais-je, qu’il est difficile de lâcher une fois commencée.

Il n’empêche que… faut la commencer !