Archives de Tag: John Stephens

« Promets-moi que tu veilleras sur eux. »

Par défaut

J’ai terminé cette très chouette trilogie ! L’histoire de Kate, Michael et Emma, frère et sœurs, que leur parents déposent à l’orphelinat alors qu’ils sont très jeunes, promettant qu’ils se reverront un jour. Un beau récit de fantasy bien plus adulte qu’il n’y parait.

Le Dernier Grimoire offrait une très bonne conclusion, qui s’est permis de ne pas aller trop vite et dont l’intensité fait tourner les pages. J’aurais tout de même tiqué sur une habitude de l’auteur (qui ne m’a pas marqué dans les deux premiers tomes, donc le faisait-il déjà autant ?) : les retours en arrière. Régulièrement on attaque une scène par sa fin, mais l’auteur nous en réécrit tout de même les moindres détails/bout de dialogues. Ça rend ces instants parfois confus, et parfois on se demande clairement pourquoi avoir attaqué par la fin.

Ça n’empêche pas que ces livres, qui n’ont pas forcément une grosse visibilité je crois, valent le coup d’être découverts <3

 

En ce moment je me fais une petite cure de Marie-Aude Murail parce qu’on m’a prêté la série des Emilien (Baby-sitter blues & cie.) Je ferai certainement une petite pause pour caser un roman qu’un de mes libraires préférés m’a conseillé, puis la fin de la Voix de la Meute m’attend, puis un roman de zombie (-ish… je me base sur les infos du résumé pour ça) qui me tente depuis longtemps… Bref, c’est la foulie (et je ne vous liste même pas les textes sur Internet qui me font de l’œil ! Arg !)

Et vous, c’est quoi vos lectures/envies du moment ? (dites-moi tout mouhahaha)

Publicités

Le cœur qui frétille

Par défaut

Aujourd’hui je suis passée à Cultura (boring !) et je suis tombée successivement là-dessus :

Dans la catégorie « oh mon dieu c’est déjà sorti ?? Mais je ne savais pas ! »…
Du coup j’avais gardé deux titres de bouquins SF/Fantastique « adultes », le tome 2 de Réseau(x), maintenant ces deux-là…

Dois-je ajouter qu’il y a pas mal de titres récents que je testerais bien pour le succès qu’ils ont et que du coup ça me rend curieuse ? Si vous avez des plans pour recevoir des livres d’éditeurs en échange de critiques, je prends, hein…

Le budget jeu vidéo va se transformer en budget bouquin (et le temps, je l’achète où ? Hein ? HEIN ? Bref.)

C’est tout.