Archives de Tag: Projet X

MaJ du blog

Par défaut

Non, pas de nouvelle critique livre aujourd’hui. Pour la simple et bonne raison que j’ai attaqué le dernier tome de « la Tour Sombre » et que la bestiole fait 1000 pages… ça va me demander un peu de temps avant de la finir (surtout que c’est la fin quoi, autant que je savoure !)

Et mes critiques en retard ? Euh… en effet. Je m’y remettrai vite :)

Aujourd’hui j’ai surtout continué le nettoyage de printemps du blog (je sais pas si vous avez remarqué mais j’essaye de recentrer un peu tout ça). Dans le menu, onglet « romans », il n’y avait jusque là que « Shadows’ Path », « Les arkans » et « les enfants de Wyrd ». Comme ce sont actuellement mes trois plus gros projets, achevés de surcroit (on va faire comme si la réécriture ne comptait pas, chut), je leur ais fais un blog chacun plutôt que noyer ce blog-ci.

Vous pouvez d’ailleurs y admirer mes talents photoshop dans les bannières… hem… passons…

Mais du coup je n’avais rien fais pour mes autres textes, donc j’ai ajouté une rubrique, histoire que le résumé y apparaisse (et les playlists, puisqu’ils en ont tous une petite. Le temps de trier et de tout compiler sur youtube pour plus de praticité et j’ajouterai celles de Meutes, Projet X et Aeternae Vitae)

Sur ce, bon weekend à tous ! Lisez bien 8D

Amûûûr, amûr

Par défaut

J’ai déjà causé des couples dans mes histoires ? Je crois pas… allons y alonso ça fera un bon sujet de blog 8D (non j’ai pas fini le Trône de fer, quelle idée ><)

En fait c’est surtout que j’ai réalisé qu’en… 4 histoires, je doute d’avoir des couples sains, équilibrés, et avec une fin heureuse « xD (bon bien sûr c’est pas tout noir ou tout blanc, mais c’est assez vrai que mes amoureux galèrent) ; mais je trouve ça plutôt triste >< Je suis la première a guetter le moment où LE couple qu’on t’apporte sur un plateau d’argent au début du bouquin deviendra enfin… ben un couple. Dans Percy Jackson par exemple, ou Harry Potter (même si là c’est pas le meilleur exemple pour moi « xD) : bref je suis pas un coeur de pierre à ce point là.

Résultat je suis presque la première à me désespérer de mes histoires d’amour vu que j’en connais les embûches, les milieux et la fin : la fin en vaut-elle la chandelle ? Ne devrais-je pas les soulager un peu au risque de tout changer ?

Mais avec du recul peut-être est ce mieux… parce qu’ayant trouvé (enfin) et possiblement un bout de la fin de Projet X, je pense que ça me donnera un éventail de fins différentes (et de couples différents) :

Dans Marcheurs c’était un peu le couple improbable qui n’aurait pas dû durer. Je suis quand même plutôt heureuse que Miyuu se soit acharnée et qu’elle s’en soit sortie comme ça. S’accrocher ça lui allait bien.

Dans END… dans END faut dire aussi que l’atmosphère est un peu particulière ; mais je crois que je me retrouve avec le pire couple possible ><

Dans Shadows’ Path… c’est encore une autre histoire ; mais c’est certainement la moins problématique.

Dans Projet X je vais peut-être enfin leur faire toucher une vraie histoire d’amour. Le pari sera de faire ni trop gnan-gnan, ni trop dramatique…

 

Anyway c’était mon post constructif :p A vous les Studios !

Pause Trône de fer

Par défaut

Je réalise que je n’ai pas mis l’adresse de mon Tumblr ici… parce qu eoui j’ai un Tumblr : c’est marrant :p

Plus sérieusement ça me permet de poster très régulièrement tous les dessins que j’accumule sur mon pc, au moins je me dis que y’a un endroit où ils sont tous réunis, c’est un début. Puis en fait c’est marrant un Tumblr…

Anyway le voici

 

Sinon je préviens que je ne risque pas de poster une critique de livre très prochainement… J’ai attaqué Le trône de fer et j’ai beau lire pas trop lentement je n’ai quand même pas le cerveau du Docteur (qui lui lit un livre en le feuilletant… pratique). Donc je donnerai mon avis sur le premier opus de ce pavé quand j’aurais fini le-dit pavé !

Je vais relire les Percy Jackson en même temps mais vous voyez l’intérêt de faire 2 fois la même critique ? Pas moi :p

Je causerai peut-être de Projet X, dont j’ai bravement (et enfin) attaqué le chapitre 10 hier. Mais c’est une telle galère ! J’en suis à un stade où je peux pas, tout bêtement, me permettre de poursuivre sans relire. Et là une vrai erelecture s’impose… à savoir celle des 4 chapitres précédents… à savoir 40 pages.

C’est fou comme ça donne envie, hein ? xD

Je pense que la meilleure solution sera d’imprimer et de m’y pencher sérieusement. Je pourrais me la jouer hyper professionnelle tiens, ce sera marrant.

New York, dernier chapitre

Par défaut

Et bien voilà c’est fini : 15 jours de folies dans une ville folle. Rentrée hier je me remet laborieusement du décalage horaire (c’est un peu bizarre, pour faire simple je suis fatiguée tout le temps mdr)

Qu’est ce que j’ai pu voir ou faire et que je n’ai pas dis ? Petite compil’ à l’arrachée :

– Les glaces des marchands de glaces oui bon… sachez que le concept marche dans les parcs ET les rues là-bas, et pas cher !). La glace en soit était bien bonne, le côté « paillette alimentaire colorées » beaucoup moins. Mais bon c’est sûrement parce qu’on était touristes qu’on aimait pas, les habitants locaux mangeaient tous ça O_o

– Le chemin praticable sur les berges avec vue imprenable sur la ville de nuit.

– Les donuts du Dunkin’ donut (vachement bons, hey !)

– La pluie américaine, à peu près aussi démesurée que le PQ…

– Le restau de Chinatown et les nouilles compactes (bonnes…. mais compactes)

– Les tortues de Central Parc

– L’innexistance du Central Perk (mais apparemment y’en a un à Paris ! C’est pas logique mais c’est la classe quand même 8D)

– Matter Friends, How I met your mother et Dr House en VO à la télé locale

– Euh la télé locale avec ses pubs toutes les deux minutes (montre en main) et ses émissions… particulière (la palme à « Judge Judy »)

– N’importe quelle affiche de série en IMMENSE sur les buildings lumineux de Time Square (« oh putain… c’est Daniel Radcliff ! » (l’affiche est superbe XD))

– Time Square <3

– Le dinosaure géant et animé dans le magasin de jouet (imitation Jurassik Parc <3)

Si vous cherchez une destination de vacances où y’a trente trucs à voir à la minute, bah je vous conseille NY =D (conseil : n’essayez pas de causer anglais avec un accent anglais. Abandonnez tout essai d’accents, on vous comprendra mieux sans :p)

Projet X s’est carrément sentit inspiré par ce voyage qui est devenu un pèlerinage pseudo-officiel au même titre que le Déli ou les hôtels que Hadana utilisent dans sa fic Deception =) Au final j’ai beaucoup dessiné et pas mal pensé à la suite de END et de Projet X là-bas. Changer de décors ça aère le cerveau faut croire. D’ailleurs deux choses sont désormais certaines pour END :

– La suite s’appellera D.A.W.N. (Dig A World Nation (je sais, ça déchire. Il y a eu vote entre trois propositions svp :p))

– END partira en maison d’éditions dès la fin de publication sur les Studios (ouais OK, ça c’est pas vraiment une nouveauté. Disons surtout qu’il n’y aura pas de réécriture après cette relecture. D’ailleurs pour ceux qui ont lu/lisent c’est le moment de me dire si y’a des choses à changer ou des incohérences ou des choses vraiment trop nazes (non, je n’ajouterais pas de combats sanglants et de cirque de super-pouvoir dans la partie I… et je n’ajouterai AUCUN pet colorés dans tout le récit))

Crache le morceau

Par défaut

Je pense que tu as des choses à me dire, lança-t-elle en tripotant nerveusement la anse de sa tasse.

Fichu point charnier des explications ! Outre le fait qu’on peut se dire que ça va être le début d’une autre phase dans le récit (en l’occurence une partie des explications arrivent au début avec moi, et pas à la fin comme dénouement) c’est aussi le début d’un long dialogue où j’ai toujours peur de trop en dire… Généralement j’arrive aussi à oublier un détail que j’avais prévu de traiter dans cette partie : bref les explications au compte-goutte c’est galère ! XD

Au début de END c’était ma hantise : est ce que j’arriverais à ne pas tout dire d’un seul coup et à amener les éléments à s’emboiter ?

L’auteure d’un polar (rencontrée pendant mon stage : pratique, pratique) m’avait dit qu’elle aimait le fait d’écrire une mécanique qui se lance petit à petit. Le chemin qui parait labyrinthique qui arrive à terme. Et comme c’est le genre d’enchainements que j’ai toujours admiré j’ai décidé d’essayer de faire de Projet X un polar de ce genre. Ou du moins de lui donner vraiment la sous-catégorie polar.

Au final j’arrive en fin d’explications dans END alors que je les démarre dans Projet X : mon masochisme n’a donc pas de limite ? Pauvre cerveau de moi !

Anecdote qui ne sert à rien : Dans le post précédent j’ai parlé d’une maison d’édition à compte d’auteure qui avait accepté Marcheurs mais pour laquelle il fallait payer. J’ai évoqué le manque de suivi des maisons à compte d’éditions, la preuve ? J’ai remarqué qu’ils avaient mal orthographié le titre de mon bouquin XD Alors, OK, « Aerwyn » c’est un mot bizarre… mais raison de plus pour doublement vérifier l’orthographe, non ? Parce que quand je lis « Aerwin » à la place je me demande plutôt l’attention qu’ils ont porté au texte :p

Si je commence à illustrer mes textes, c’est la fin du monde…

Par défaut
  • Vous êtes ?

  • Sûrement pas à la bonne adresse, s’excusa-t-il. Je cherchais Milo Ashdown.

  • C’est bien moi.

Il fronça les sourcils mais secoua la tête, rectifiant :

  • Je cherchais un garçon.

Milo jeta un œil derrière elle. Teobaldo l’observait discrètement en essuyant les verres, prêt à intervenir en cas de danger. Elle se retourna vers l’inconnu qui semblait désormais bien perdu et l’interrogea en murmurant :

– Projet X – chapitre 1 –

Le grand saut

Par défaut

Projet X prend enfin forme !

Ce qui ressemblait à un plongeon dans une piscine que je voyais pas (très belle métaphore hein ? Sachez que mon vertige ne m’aide pas à plonger, même de pas haut) est devenu une brasse coulée qui mène je ne sais pas où, mais qui m’empêche encore de me prendre la tête. Je n’en suis qu’au tout début, d’accord, mais l’histoire se met en place à un rythme qui me plait.

Un rythme plutôt rapide en fait, ce qui n’est pas si désagréable. Pour END j’arrive encore parfois à me dire « allez rajoute en une couche, sinon ça va être hyper court comme chapitre », alors que pour P-X j’ai décidé de m’en ficher royalement. Le lyrisme que je met dans END est presque totalement absent. L’avantage c’est que j’ai bien l’impression d’écrire deux textes radicalement différents, et ça me plait. Après faut voir si P-X est un bon texte mais ça on verra plus tard 8D

Le caractère de chaque personnage a fini par s’esquisser. Ennoa a tendance à foncer et réfléchir après, Milo est la douceur même, Alceo cache son sérieux sous quelques mauvaises blagues, Medea reste solitaire jusqu’au bout des ongles et Valente accepte le commandement avec une certaine résignation.

S’y ajoute d’autres personnages dont l’importance oscille encore selon mon humeur mais que j’ai aimé dépeindre, même si ce n’était que durant un chapitre.

J’ouvre aussi chaque chapitre sur une citation de bouquin, détail peut-être inutile mais pour moi qui ne fait jamais des titres de chapitres qui me plaisent c’est super ! Même si c’est un peu prise de tête de devoir trouver une phrase qui correspond un tant soit peu à ce qu’on a écrit… (je traverse donc une phase ou je peux demander à n’importe qui de fouiller dans un bouquin que je n’ai pas pour me retrouver un passage et me le retranscrire à la virgule près. Aha être ami avec moi est un pur plaisir !)

Finissons donc par cette citation <3

« There is only one god and his name is Death. And there is only one thing we say to Death: “Not today. »

A Game of throne – George R.R. Martin