Archives de Tag: Salon de Montreuil

« Je déteste le téléphone. »

Par défaut

Il est temps de reprendre mes posts ! Surtout que je suis un peu en retard et que la fin de l’année approche, donc mon compte-rendu aussi !

Pour info je reviens aussi du salon de Montreuil (salon de la Littérature Jeunesse) et, dans le cadre d’un petit projet presque perso, il a été très enrichissant ! C’était encore une belle année malgré les évènements, et je suis très heureuse que ce salon ait été maintenu.

Niveau achat j’ai été très concise puisque je me suis arrêté à une BD (le tome 2 du Château des étoiles, avec une belle dédicace <3), un roman (le cas Jack Spark de Victor Dixen, dont j’avais entendu parler y’a longtemps) et un album pour la classe où je travaille (Emile descend les poubelles, il faut lire Emile, c’est trop cool !)

Mais aujourd’hui, je parle du dernier exemplaire presse qu’on m’avait prêté : L’année Solitaire

 

Histoire :

Tori entre en première et elle se sent de plus en plus détachée de l’ambiance du lycée. Elle ne reconnaît plus sa meilleure amie Becky, elle a du mal à sortir de chez elle, elle ne comprend pas pourquoi Lucas, son meilleur ami au primaire, est de retour, et pourquoi Michael Holden s’intéresse tant à elle. Elle se sent étrangère à ce monde.
Dans le même temps, le lycée dans lequel elle étudie, est victime des canulars d’un étonnant groupe d’élèves anonymes réunis sous le nom de SOLITAIRE.

Avis :

Chose rare, je ne savais absolument pas dans quoi je me lançais. Le résumé n’étant pas celui que je vous ai mis mais un simple extrait du roman qui n’en disait rien du tout. J’ai donc rencontré Tori de la plus crue des manières et c’était… eh bien c’était étonnamment sympathique !

Étonnamment parce que c’est le premier roman d’une jeune auteur et c’est parfois plus décevant que surprenant. Ici, néanmoins, j’ai eu l’impression qu’elle avait tiré ce qu’il fallait des terribles années collèges/lycée (je suppose que pour certains le lycée n’était pas simple non plus, l’adolescence ça pardonne pas) pour le ressortir avec une certaine légèreté.

Les multiples références aux séries étaient bien dosées, ce qu’il fallait pour que Tori devienne réelle. J’ai particulièrement aimé le personnage de Charlie, présenté avec simplicité et justesse. Non, vraiment, ce livre m’a surprise par pleins de points. Ce n’était peut-être pas bouleversant ou révolutionnaire, Tori et son pessimisme trop marqué m’ont de temps à autre tapé sur le système, mais ce qui l’entoure sonne juste et la fin a su ne pas tomber dans la trop grande facilité.

Lecture divertissante, voire touchante, donc. Il y a de quoi s’y retrouver un peu et de quoi s’attacher aux personnages. Exceptionnellement je le conseillerais aux collégiens justement (oui c’est bien la première fois que je mets un conseil d’âge ahaha)

Publicités

Et ma PaL augmente

Par défaut

Ce weekend j’étais au salon de la littérature jeunesse de Montreuil (où j’y ai retrouvé des membres du forum de la Plume d’Argent. Ça va devenir rituel d’y aller tous ensemble !). Enfin quand je dis ce weekend c’était surtout samedi, et un peu de la nocturne de vendredi (juste en descendant du covoiturage : pas de temps à perdre ! :p)

J’avais pris la résolution de pas me jeter sur tous les livres, puisque j’en ai encore à lire à la maison et que ça sert à rien d’en acheter 30 d’avance.

Bon… mon premier achat ce sera fait après 15minutes de salon… Je disais que le bouquin « Réseaux » de Vincent Villeminot me faisait de l’oeil depuis un moment, parce que j’avais bien aimé sa précédente trilogie (Instinct) et que j’avais souvenir qu’il était bien gentil en dédicace (monsieur avait accepté de recevoir mon manuscrit pour le lire s’il avait le temps. Le fait est qu’il aura jamais eu le temps (ou qu’il a essayé de l’oublier après avoir commencé à lire, je ne sais pas xD) mais le fait même qu’il m’avait filé son mail sans hésiter sur l’instant m’avait touché).

Bref, a cet instant une amie me dit « bah tiens, c’est pas lui en dédicace là ? En plus y’a presque personne »

J’ai donc acheté :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Histoire :

Sur les réseaux tout le monde pense connaître tout le monde. Tout le monde aime, surveille, espionne tout le monde. Mais désormais, une guerre est déclenchée, sur le web et dans le monde réel. Et Sixie, 15 ans, est l’enjeu, le butin, le gibier de tous les combattants…

Sur ce ma résolution aura légèrement changée : n’acheter que si je peux avoir une dédicace derrière (on fait ce qu’on peut pour se contenir hein…)

Le samedi on y est donc retourné entre plumes du forum (<3) et c’était super sympa car on a globalement réussi à ne pas se perdre (un miracle, pour ceux qui connaissent la densité de la foule au salon…). J’aurais d’abord craqué pour un bouquin que je zieutais depuis un certain temps :

Histoire :

Depuis qu’ils ont été attaqués par des chiens sauvages, Mila, Tristan et Ludovic ne sont plus les mêmes. Une étrange force les transforme. Mais que se passe-t-il dans leurs corps ? Ils n’osent prononcer les mots qu’ils ont tous en tête. Qui croirait à leur histoire de loup-garou ?

J’ai réussi à glisser à l’auteure que moi aussi j’écrivais un texte sur les loup-garous mais ça l’a pas intéressé plus que ça (ce que je peux comprendre :p).

Et comme je ne pouvais pas respecter mon engagement « un livre/une dédicace » j’ai aussi craqué pour une BD… parce qu’elle est juste superbe, que c’était un coup de cœur et que pwet.

Regardez ça :