Archives de Tag: Shadows’ path

MaJ du blog

Par défaut

Non, pas de nouvelle critique livre aujourd’hui. Pour la simple et bonne raison que j’ai attaqué le dernier tome de « la Tour Sombre » et que la bestiole fait 1000 pages… ça va me demander un peu de temps avant de la finir (surtout que c’est la fin quoi, autant que je savoure !)

Et mes critiques en retard ? Euh… en effet. Je m’y remettrai vite :)

Aujourd’hui j’ai surtout continué le nettoyage de printemps du blog (je sais pas si vous avez remarqué mais j’essaye de recentrer un peu tout ça). Dans le menu, onglet « romans », il n’y avait jusque là que « Shadows’ Path », « Les arkans » et « les enfants de Wyrd ». Comme ce sont actuellement mes trois plus gros projets, achevés de surcroit (on va faire comme si la réécriture ne comptait pas, chut), je leur ais fais un blog chacun plutôt que noyer ce blog-ci.

Vous pouvez d’ailleurs y admirer mes talents photoshop dans les bannières… hem… passons…

Mais du coup je n’avais rien fais pour mes autres textes, donc j’ai ajouté une rubrique, histoire que le résumé y apparaisse (et les playlists, puisqu’ils en ont tous une petite. Le temps de trier et de tout compiler sur youtube pour plus de praticité et j’ajouterai celles de Meutes, Projet X et Aeternae Vitae)

Sur ce, bon weekend à tous ! Lisez bien 8D

Publicités

Parfum d’obscurité

Par défaut

Petite MaJ sur le blog, parce qu’il fallait bien un jour faire une page sur Shadows’ path ! (J’veux dire… après 7 chapitres rédigés on peut dire que le projet me tiens assez à cœur pour continuer)

Rien de bien fantastique ni de très neuf pour le moment ; je posterai certainement la BO que j’ai concocté pour le texte à l’occasion et je ferai peut-être un lien vers le minisite des Studios en dessous de celui de END, si certains veulent lire (genre… aha).

C’est quand même un projet embêtant ! En tout cas je m’embête toute seule… regardez les personnages, je n’ai fais de fiche que sur les 3 principaux qu’on présente en chapitre 1 pour le plaisir de garder la surprise des deux autres perso importants à l’histoire. Alors qu’en soit le suspens sert à rien… pourquoi pas faire une fiche ? Oui je me prend le chou pour pas grand chose, je trouve aussi !

 

Enfin voilà justice est faite, me manquerait une page pour Projet X mais laissons la priorité aux textes disponibles sur le net pour l’instant ;)

Niveau lecture je risque de pas donner trop de nouvelles, je rattrape mon retard sur « A comme Association » et un commentaire par tome ça va pour avancer à grand chose… J’attends de pouvoir essayer Starters mais je n’ai pas de bouquins neuf en tête pour le moment. En jeunesse comme en adulte d’ailleurs, j’aimerais finir mes séries entamées avant tout ! (c’est que ça commence à faire un paquet… n’empêche vous imaginez pas le nombre de livres que j’aimerais acheter sur un coup de tête sans regarder le prix (mais bon…))

 

Le chemin des ombres

Par défaut

On oublie facilement que ce blog s’intitule la Croisée des Chemins hein ? Et que donc j’y parle aussi de mes prouesses (hem) littéraires…

Euh oui Croisée des Chemins = la porte ouverte sur mon esprit diminué. Tout ceci est parfaitement logique, croyez moi.

Donc à part lire des bouquins plus ou moins bien est ce que j’écris toujours ? Beh oui messieurs dames ! Même que l’un de mes projets a rejoins END sur les Studios et bénéficie donc d’un superbe minisite ! Les Studios sont d’ailleurs un lieu où vous pouvez lire d’excellentes histoire d’à peu près tous les genres et de toutes les plumes (je fais de la pub mais ce serait dommage que ça se limite juste aux inscrits ! :o allez lire !)

Euh bref petit post pour Shadows’ Path donc, dont vous pouvez admirer le minisite

Et pour les flemmards le résumé :

« On racontait beaucoup d’histoires sur le jeune Lord Everlasting. […] Une maladie de la peau le confinait en intérieur la majeure partie du temps, et les jours de grand soleil lui étaient dangereux. »

1698. La ville de Londres du continent d’Umirok est la proie de nombreux meurtres. On fait appel au jeune Lord Mitchell Everlasting, âgé de quinze ans, pour donner son avis sur l’enquête. L’adolescent est précédé d’une réputation sans égale : enfant choyé, poli et autonome il semble avoir un don pour débloquer les situations les plus improbables. Encadré de sa jeune sœur adoptive et de son imposant majordome, Mitchell reprend les rênes de l’enquête dont la solution se profile au bout d’un chemin obscur.

Amûûûr, amûr

Par défaut

J’ai déjà causé des couples dans mes histoires ? Je crois pas… allons y alonso ça fera un bon sujet de blog 8D (non j’ai pas fini le Trône de fer, quelle idée ><)

En fait c’est surtout que j’ai réalisé qu’en… 4 histoires, je doute d’avoir des couples sains, équilibrés, et avec une fin heureuse « xD (bon bien sûr c’est pas tout noir ou tout blanc, mais c’est assez vrai que mes amoureux galèrent) ; mais je trouve ça plutôt triste >< Je suis la première a guetter le moment où LE couple qu’on t’apporte sur un plateau d’argent au début du bouquin deviendra enfin… ben un couple. Dans Percy Jackson par exemple, ou Harry Potter (même si là c’est pas le meilleur exemple pour moi « xD) : bref je suis pas un coeur de pierre à ce point là.

Résultat je suis presque la première à me désespérer de mes histoires d’amour vu que j’en connais les embûches, les milieux et la fin : la fin en vaut-elle la chandelle ? Ne devrais-je pas les soulager un peu au risque de tout changer ?

Mais avec du recul peut-être est ce mieux… parce qu’ayant trouvé (enfin) et possiblement un bout de la fin de Projet X, je pense que ça me donnera un éventail de fins différentes (et de couples différents) :

Dans Marcheurs c’était un peu le couple improbable qui n’aurait pas dû durer. Je suis quand même plutôt heureuse que Miyuu se soit acharnée et qu’elle s’en soit sortie comme ça. S’accrocher ça lui allait bien.

Dans END… dans END faut dire aussi que l’atmosphère est un peu particulière ; mais je crois que je me retrouve avec le pire couple possible ><

Dans Shadows’ Path… c’est encore une autre histoire ; mais c’est certainement la moins problématique.

Dans Projet X je vais peut-être enfin leur faire toucher une vraie histoire d’amour. Le pari sera de faire ni trop gnan-gnan, ni trop dramatique…

 

Anyway c’était mon post constructif :p A vous les Studios !

Shadows’ path

Par défaut

 » On racontait beaucoup d’histoires sur le jeune Lord Everlasting. […] Une maladie de la peau le confinait en intérieur la majeure partie du temps, et les jours de grand soleil lui étaient dangereux. »

1698. La ville de Londres du continent d’Umirok est alors la proie de meurtres violents perpétrés au hasard. Les autorités demandent alors au jeune Lord Mitchell Everlasting, âgé de quinze ans, de donner son avis sur l’enquête. L’adolescent est précédé d’une réputation sans égale : enfant choyé, poli et autonome il semble avoir un don pour débloquer les situations les plus improbables. Encadré de sa jeune sœur adoptive et de son imposant majordome, Mitchell reprend les rênes de l’enquête dont la solution se profile au bout d’un chemin obscur.

Shadows’ path est donc mon nouveau projet littéraire :) J’ai pas mal hésité avant de m’y lancer mais après tout : pourquoi pas ? (par contre entre ça, DAWN et Projet X je dis stop xD Je vais bientôt plus pouvoir me suivre).

En fait pas besoin de tergiverser 20 ans : Shadows’ path est en partie une histoire de vampire, Mitchell en tout cas est un vampire. Ma passion étant de trainer en librairie (et aux rayons jeunesse) je constate depuis plusieurs mois l’impulsion de ce genre littéraire… enfin « genre » est un grand mot. C’est surtout qu’après « Twilight » de Stephenie Meyer les gens ont découvert un nouveau mythe du vampire et, par là, une nouvelle façon d’aborder l’amour éternel. De là découlent toutes les romances surnaturelles que l’ont trouve actuellement (je ne crois d’ailleurs pas que les vampires soient partout mais bon, les couvertures rouge et noir perso ça me renvoie toujours à la même image)

Résultat j’étais vraiment embêté. J’ai jamais rien eu contre les vampires, j’adore les créatures surnaturelles, « Entretien avec un vampire » est un de mes films préférés et j’ai dévoré « le voleur de corps » d’Anne Rice… Mais il y avait tellement de vampire que je me suis demandé si mon p’tit Mitchell trouverait sa place dans ce monde là. Trouverait ses lecteurs.

Je ne voulais pas d’une romance, mais je ne suis pas « capable » de faire un récit adulte à la Anne Rice. En gros je craignais d’écrire un nouveau livre jeunesse qui ne plairait pas forcément car ne surferait pas sur une vague actuelle.

Bref c’est beau d’avoir l’envie d’écrire un texte, mais se dire qu’il pourrait ne pas plaire me freinait. Surtout que bon, c’est pas comme si je n’écrivais rien en ce moment ^^ »

Bon en gros je vous ai fait la genèse inutile de Shadows’ path XD Le fait est que les personnages sont créés, que le chapitre 1 est bouclé et que je me suis attachée à Mitchell au point de décider de le mener au bout de son « chemin d’ombres » (c’est la traduction du titre, oui c’est bow intégré ainsi, hein ? :p).

Mitchell Everlasting, Heather Wintermoon et Onésime sont donc ravis de vous servir de guide dans mon Londres alternatif =3